cliquez pour visiter la galerie photos de l'ATOP

Loading...

samedi 18 avril 2015

Bulletin ATOP du 17 Avril



ECHOS DE LA CAPITALE

LA BOAD ACCORDE UN PRET DE REFINANCEMENT A CORIS BANK INTERNATIONAL

Lomé, le 17 avr. (ATOP) – La BOAD a signé une convention de mise en place d’une ligne de refinancement à court terme en faveur de Coris Bank International, le jeudi 16 avril à son siège à Lomé.
D’une valeur de 6 milliards de FCFA, ce refinancement permettra à Coris Banque International d’augmenter ses capacités d’intervention auprès de ses clients du secteur agricole. Il fait suite à celui de l’entrée de la BOAD dans l’actionnariat de Coris Bank International et de l’octroi de la BOAD de deux lignes de refinancement à moyen terme, respectivement de 4 milliards de FCFA et de 10 milliards de FCFA.
Le président de la BOAD, Christian Adovelande a indiqué que la signature de cette convention revêt un caractère hautement symbolique, dans la mesure où il s’agit de la première ligne de crédit que la BOAD accorde à une banque primaire pour le refinancement de concours octroyés à des entreprises sur courte durée. Il a expliqué que cette intervention en faveur de Coris Bank International se justifie par la volonté réaffirmée de la BOAD de soutenir la société burkinabé de Fibres Textiles, la SIFITEX, qui est l’un des acteurs principaux de la filière coton au Burkina Faso.
Le Président Directeur Général de Coris Banque International, Idrissa Nassa s’est réjoui de la signature de ce financement qui permettra d’après lui  d’octroyer des prêts aux petites et moyennes entreprises du secteur agricole, notamment dans la filière coton pour la campagne 2014-2015.  Il a souhaité que des conventions similaires soient signées toujours avec la BOAD pour le développement de Coris Banque International.
En refinançant partiellement ce prêt, la BOAD participera à l’atteinte, au titre de la campagne 2014-2015, des objectifs de production fixés à 540 000 tonnes pour le coton-graine et à 236 000 tonnes pour le coton-fibre au Burkina-Faso.
ATOP/KYA/AAA
NOUVELLES DES PREFECTURES

KERAN :
SEMINAIRE DE FORMATION DE LA CELLULE DE VEILLE CITOYENNE A KANDE

            Kandé, le 17avr. (ATOP)- L’ONG Action population plus (APP)  a organisé,  avec  l’appui  financier du  projet d’Appui à la Société Civile et à  la   Réconciliation Nationale (PASCRENA) et  du  Ministère chargé de  l’Aménagement du Territoire,  une formation à l’intention d’une  vingtaine de membres de la cellule de veille citoyenne dans  la préfecture de la  Kéran, le 14 avril  à Kandé.
            Ce  séminaire qui  est une composante du projet de mise en œuvre d’actions de sensibilisation/ formation et autres actions innovantes d’éducation au  civisme, à  la citoyenneté et à la paix au Togo visant à accompagner  le   gouvernement et les   organisations de la société civile. Il a permis de  renforcer les connaissances des acteurs locaux sur  la  citoyenneté, le  civisme et la culture de la paix.
            Plusieurs thèmes ont été développés au cours des travaux : citoyenneté et  civisme : similarité et  différences ; les  droits de l’homme et des citoyennes complémentarités et interdépendance ; le citoyen, la  République et la  démocratie  ainsi que  les  techniques de monitoring des actes civique et de violence.
            A la  clôture comme à  l’ouverture des travaux, le  directeur exécutif de l’ONG APP ,Abilimou Mèyaba a mis  un accent particulier sur  les  périodes  électorales qui sont des moments de montée d’actes inciviques, de  contestations, de violences et de  violation des droits de l’Homme. Aussi, a-t-il souhaité, que ce séminaire renforce leur lutte quotidienne pour  un meilleur accomplissement de leur  noble mission avant, pendant et  après l’élection  présidentielle du 25 avril prochain.
ATOP/KH/JV/TR
---------------
SOTOUBOUA :
LES FILS ET FILLES DE FAZAO ONT CELEBRE LEUR FETE TRADITIONNELLE « DAZA-ESSO »

            Sotouboua, le 17 avr. (ATOP)- Les fils et filles du canton de Fazao et de la diaspora ont célébré du 3 et 6 avril, la 14e édition de leur fête « Daza-Esso ».
Plusieurs activités ont marqué cette manifestation : une prière de bénédiction et de protection des fils et filles de Faza, des rencontres d’échanges sur la vie et le développement de Fazao couplées de réjouissances populaires et de partage de mets et une sensibilisation sur la  non violence.
            Le président du comité d’organisation de la 14e édition de la fête « Daza-Esso », M. Salassi Folly Koura a indiqué que ce rendez-vous a un double objectif : permettre à toutes les filles et fils de Fazao de se retrouver pour implorer dans la communion et l’allégresse la bénédiction d’Allah sur le canton et ces ressortissants, puis de réfléchir sur le développement de leur milieu. Il a par ailleurs indiqué que ce rendez-vous est aussi une occasion de sensibilisation sur l’importance et le bien- fondé de la protection de l’environnement et du parc national riverain du village de Fazao.
            A l’apothéose, une déclaration des forces vives de Fazao en reconnaissance au Président Faure pour ses multiples réalisations et son souci permanent du bien-être du peuple togolais et de valorisation des cultures ancestrales a été lue par leur porte-parole, M. Bawo Moukadassi. Elles lui ont réitéré leur soutien, l’ont encouragé à poursuivre sa politique de réconciliation nationale, de paix sociale, de l’Etat de droit et de développement.
            Le préfet de Sotouboua, Blèzah Banawaï Toudeka s’est émerveillé de la forte mobilisation qui dénote de la cohésion sociale, de la fraternité et de la franche collaboration existant entre toutes les communautés vivant à Fazao et de leur entière adhésion à la politique de paix, de réconciliation et développement du président Faure Gnassigné. Il a exhorté les fils et filles du canton de Fazao à œuvrer davantage pour le développement de leur milieu et partant de toute la préfecture de Sotouboua.
            L’ex ministre Folly-BaziKatari a, à l’occasion, sensibilisé les  communautés de Fazao sur la non violence surtout en cette période électorale qu’elles entretiennent pour leur propre bonheur. Situant l’enjeu de la présidentielle du 25 avril prochain, il a convié chacun  à œuvrer pour qu’elle se déroule dans la paix, la liberté, la justice et la transparence pour permettre au Togo de tourner les pages sombres de son histoire pour faire face à son développement. Il a exhorté les fils et filles de Fazao à cultiver l’amour, le pardon, la tolérance et éviter toutes formes de violence avant, pendant et après le scrutin.
ATOP/KBB/JV/AK
-----------------
UNE DELEGATION DU PALAIS LOLAN A LA MAIRIE D’ANEHO POUR PROTESTER CONTRE UNE FUTURE ERECTION DE LA STATUE DU FONDATEUR DE LA LIGNEE ADJIGO A FANTEKOME

            Aného, le 17 avr. (ATOP) - Une délégation du Palais Lolan conduite par le haut dignitaire Gomez Pedro Alciat s’est rendu à la mairie d’Aného le jeudi 16 avril pour protester contre l’érection future de la statue du fondateur de la lignée Adjigo et premier roi des Mina dans le quartier historique de Fantékomé.
            Selon la délégation, certaines initiatives du trône Adjigo et alliés sont susceptibles de causer des incompréhensions et des inimitiés dans la ville tricentenaire d’Aného. Elle a pointé du doigt la remise symbolique à la mairie par le trône Adjigo et alliés, le 1er avril, de la liste des quinze rois Adjigo et leur arbre généalogique qui, ont-ils dit, ne reflète pas la réalité historique.
            Le président de la délégation spéciale de la commune d’Aného, Patrice Ayayi Ayivi, entouré de conseillers municipaux, a remercié la délégation pour cette démarche pacifique. Il a relevé que la mairie d’Aného de par son travail administratif œuvre pour le rapprochement des trônes Adjigo et alliés, les palais de Glidji et d’Agbodrafo dans la neutralité et l’impartialité. Ce rapprochement et cette ligue des quatre doivent avoir pour leitmotiv le développement de la commune d’Aného et de son hinterland.
Malheureusement, a-t-il poursuivi, la création d’un cadre de concertation n’a pas abouti en raison de l’absence du Palais Lolan. M. Ayivi a regretté que, depuis son avènement il y a trois ans, le chef traditionnel de la ville d’Aného et roi des Mina, Nana Anè Ohiniko Quam Dessou XV, n’ait pu, suite à plusieurs démarches, rencontrer jusqu’à ce jour son collègue Togbé Ahuawoto Savado Zankli Lawson VIII. 
Aussi, a-t-il souligné qu’il ne subsiste aucun  problème au sein des communautés de la ville et que le manque de dialogue entre les deux palais sont sources de mésentente. M. Ayivi a indiqué qu’aucune délimitation territoriale n’étant faite pour les deux trônes, il serait judicieux que tous les chefs de quartiers travaillent de concert avec les deux palais sans s’attacher à des considérations familiales ou historiques pour un meilleur devenir de la commune.
Il a demandé à la délégation de saisir administrativement la mairie par écrit afin que le cadre de concertation puisse se pencher rapidement sur ces divergences et trouver des solutions idoines et pérennes à ces situations. Je demande à tous de maintenir un climat conciliateur entre les deux trônes afin que tous les fils et toutes les composantes d’Aného relèvent le défi du développement », a conclu le président de la délégation spéciale d’Aného. 
ATOP/KAA/JV
-----------------
PRESIDENTIELLE 2015:
« LES PERIODES DE CAMPAGNE ELECTORALE … SONT DES MOMENTS DE FETE…», SELON LE PRESIDENT DE LA CELI-ANIE, N’ZONOU SANDA

Anié, le 17 avr. (ATOP) -  « Les périodes de campagne électorale et de scrutin sont des moments de fête», a déclaré le président de la Commission électorale locale indépendante (CELI-Anié), N’Zonou Sanda Essomanam lors d’une interview qu’il a accordé à l’ATOP le mercredi 15 avril à Anié.
« Les autorités de ce pays ont organisé des séances pour inciter les gens à la non-violence, les périodes de campagne électorale et de scrutin doivent être des moments de fête et non de violence a dit M. N’Zonou avant d’inviter chacun à cultiver la paix et aller voter dans la joie pour élire celui prendra le destin du Togo en main pendant les cinq ans à venir».
M. N’Zonou a salué l’ambiance bon enfant qui prévaut à la CELI d’Anié, « On s’entend bien, il y a des débats houleux sur certains points, des tiraillements. La CELI est à l’image de la CENI, de même, les tiraillements mais on arrive à trouver un terrain d’entente, jusqu’alors, nous n’avons pas noté d’incident ».
La préfecture de l’Anié compte 181 bureaux de vote pour 68.042 électeurs inscrits.
AT0P/HA/AAA
-----------------
DOUFELGOU :
L’ONG DH A SENSIBILISE LES APPRENTIS SUR LE VIH/SIDA
 A NIAMTOUGOU

Niamtougou, le 17 avr. (ATOP) - L’ONG Dimension Humaine (DH) a organisé  le jeudi 16 avril à Niamtougou, une sensibilisation de masse sur le Port correct du préservatif à l’intention des apprentis.
            Cette rencontre a regroupé tous les apprentis de plusieurs corps de métiers, leurs responsables ainsi que la population de la commune de Niamtougou. Financée par le Fonds Mondial, cette rencontre s’inscrit dans le volet de prévention (DP 2) du  projet « Renforcement et extension des services de prévention et de prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH dans le cadre de l’accès universel au Togo ».
            La sensibilisation a été marquée par une compétition de sketch entre trois groupes d’apprentis à savoir « Les jeunes leaders », « Ditorge » et « Les jeunes conscients ». Les critères de notation ont été, entre autres, l’entrée sur le podium, la mise en scène du thème, la tenue, le message véhiculé et la sortie.
            A la fin, le groupe « Les jeunes leaders » a occupé la 1ère place suivi de « ditorge » et « Les jeunes conscients ». ». Les trois groupes ont respectivement reçu chacun des enveloppes de 18.000F, 14.000F et 12.000F.
            Ces groupes ont à travers leur présentation, sensibilisé leurs confrères et consœurs sur les facteurs de risques, les manifestations et mesures de prévention du VIH/SIDA. Ils ont aussi parlé des conséquences du port incorrect du préservatif.
            A l’occasion, Légbédé Séidou Franck, représentant la directrice exécutive de l’ONG DH et Mme Toi Atchéliwé, sage-femme représentant le directeur préfectoral de la Santé de  Doufelgou ont appelé les apprentis en particulier et la jeunesse en général à prévenir le VIH/SIDA, des infections, des grossesses indésirées et des maladies sexuellement transmissibles par l’adoption des comportements responsables, et l’utilisation correct du préservatif. Ils ont exhorté les maîtres d’ateliers à organiser des séances d’éducation sexuelle des apprentis sur leur lieu de travail pour permettre à l’ONG d’atteindre ses objectifs.
            Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamtougou et le président du corps des métiers de Doufelgou, MM. Pali Kassa et Bataka  Komga ont exprimé leur gratitude à l’ONG DH et au Fonds Mondial pour toutes leurs contributions à l’éducation sexuelle des apprentis. Ils demandé à l’assistance de changer de comportement et de mettre en pratique tous les acquis de cette rencontre pour son bien-être.
ATOP/AKS/OAF
------------------ 
AVE :
LA POPULATION DE L’AVE  EDIFIEE SUR LES  CONSEQUENCES DE LA VIOLENCE

            Kévé, le 17 avr. (ATOP)-L’association Populace Togo en collaboration avec  l’association VIVA Togo, basée à Lomé, a organisé le mardi 14 avril à Kévé, une  sensibilisation sur  le thème « Préservons l’Avé de toute violence en période électorale ».
            La   rencontre a regroupé  les chefs traditionnels, les  membres des CVD, des  organisations féminines,  des différents  corps de métiers, des jeunes, des  leaders religieux et d’opinion et les  forces de l’ordre.
            Cette  sensibilisation a permis d’édifier les participants sur  les différentes sortes de violence,  ses causes et  conséquences  néfastes surtout en période électorale. Il  s’est agi aussi de les conscientiser  sur  les valeurs de la paix et sur  la nécessité d’adopter un comportement responsable  et citoyen avant, pendant et après le scrutin du 25 avril prochain.
            La  rencontre a été animée conjointement par l’inspecteur de l’Education de la  préfecture des Lacs, Simon Gbandjabli et le  conseiller pédagogique à l’Inspection de l’Enseignement Préscolaire et Primaire (IEPP)/ Avé, Avoyi-Agbo Simon. Les  orateurs ont défini la violence comme le fait d’agir sur son  prochain contre sa volonté pour   faire  ce qu’il ne  veut pas. C’est  un  moyen  d’agression pour  porter atteinte à  l’intégrité physique ou morale d’une  personne, ont-ils  insisté. Selon eux, les violences sont physiques, verbale et morale.
Parlant de sources de violence, ils ont  mentionné l’injustice, le  racisme, ethnocentrisme, l’intolérance, l’incompréhension et la  médisance.
            A cet effet, les  deux  intervenants ont invité leur  auditoire à  éviter des représailles  et des paroles incitatives à la  violence en vue de préserver le climat de paix qui prévaut dans la préfecture en particulier et en  général dans le pays. Car la violence engendre plusieurs conséquences néfastes notamment la destruction des biens publiques, l’exode des hommes, des  morts  des handicapés et des  blessés, la  mise  à  plat de l’économie et le départ des bailleurs de fonds, ont-ils dit.
            Ils  ont  ainsi appelé les  populations de l’Avé à  cultiver les valeurs cardinales de tolérance et de paix sociale pour  une  élection apaisée  dans l’Avé et à  relayer le message dans toute la préfecture.
            Une  projection des images des scènes de violence par  le président de l’association Viva Togo, Adédjé Kwami a encore mieux instruit l’assistance sur la nécessité  d’être des acteurs de la non-violence.
            Le  préfet de l’Avé, Awu Kossi a  félicité les  initiateurs de  cette rencontre. Il a promis de mettre tout en œuvre pour  que sa  préfecture ne  connaisse pas des actes de violence à l’issue du scrutin.
ATOP/AKA/OAF/TR
----------------
LES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE DES PREFECTURES DE LA KOZAH, DE DANKPEN, ET DE TCHAMBA OUTILLES EN MECANISME DE VEILLE CITOYENNE

Lomé, le 17 avr. (ATOP) – Une délégation du ministère de la Communication, des Arts et de la Formation civique, conduite par le directeur de la Formation civique, DjatoKanda et des membres de l’ONG Action Population Plus (APP) ont entretenu les 15 et 16 avril les acteurs de la société civile de Guérin-Kouka, Kara et Tchamba sur le civisme et la citoyenneté.
Ces démarches visent à amener les populations à adopter des comportements responsables qui concourent à la paix et à la cohésion sociale.
La rencontre de Tchamba était la dernière étape de la tournée nationale de sensibilisation des populations, entreprise depuis le 7 avril par le ministère en charge de la Formation civique après Kévé, Tohoun, Anié, Guérin-Kouka et Cinkassé.
Les participants ont été entretenus sur les causes de la détérioration du climat social, la nécessité de préserver un climat social apaisé, les précautions à prendre en l’occurrence la culture de l’acceptation mutuelle
*A Kara et à Guérin-Kouka dans la Kozah et Dankpen, dans la  préfecture du meme nom, l’ONG APP a, avec l’appui du Projet d’Appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale (PASCRENA), édifié les participants sur le civisme, la citoyenneté, la démocratie, la consolidation de la paix, les techniques de monitoring des actes inciviques.
L’expert principal du projet et le directeur exécutif de l’ONG APP respectivement MM. Kola Manzama-Esso et Ablimou Mèyaba ont invité les Togolais à la culture de la paix, la cohésion sociale, le dialogue, le pardon et à l’amour du prochain. Ils ont exhorté les participants à partager les connaissances acquis afin de pérenniser le climat de paix dans les foyers en particulier et au Togo en général.
ATOP/BK/OAF
------------------
TCHAOUDJO/ GESTION DES AFFAIRES COMMUNALES :
DES MEMBRES DES CCC ET CSE FORMES A SOKODE

Sokodé, le 17 avr. (ATOP) - Un atelier de formation sur la mobilisation des informations et l’élaboration des rapports d’activités de la commune de Sokodé s’est tenu du 14 au 16 avril à Sokodé à l’intention des membres de la Cellule Communale de Communication et de Suivi-Evaluation (CCC & CSE), volet 2 de l’Administration communale et citoyenneté.
L’atelier a été initié par la GIZ, coopération allemande à travers son Programme Bonne Gouvernance/Décentralisation (ProDeG) entre dans le cadre du Plan d’Action Opérationnelle. Il vise à faire connaître les notions essentielles, les canevas et les outils de rapportage des ateliers et rencontres en vue de leur utilisation.
Les participants ont acquis des connaissances sur les généralités, les rapportages, la capitalisation des acquis de la gestion commune, puis instruit sur les concepts et principes de base du rapportage et le style de rédaction. Ils ont appris les différents formats de rapportage, la capitalisation des activités communales, des canevas et des étapes à suivre pour le rapportage d’une réunion de groupe ou d’exécution d’une activité.
A l’issue des assises, les participants seront plus aptes à accompagner de la mairie dans la gestion des affaires locales et chaque organe aura à sa disposition un support d’outils nécessaires à la capitalisation des acquis et au rapportage.
Le président de la délégation spéciale de la commune de Sokodé, El hadj Tchakpédéou Alassane, a fait valoir que cet atelier vient à point nommé augmenté les capacités des membres de la Cellule Communale de Communication et ceux de la Cellule de Suivi-Evaluation. Il a remercié la GIZ pour son appui multiforme dans le développement des populations à la base.
Le Conseiller Technique National à la GIZ, Passouri Essoham Victorien a indiqué que la présente formation et un transfert de capacités et d’outils techniques aux acteurs pour une animation dynamique de leurs organes et un meilleur rapportage des ateliers et rencontres en vue d’accroître leur participation aux prises de décisions communales et d’en assurer une bonne documentation.
ATOP/ASA/AAA
-----------------------
BINAH :
LE MINISTERE DU SALUT DES ÂMES DE PAGOUDA INTERCEDE POUR LA PAIX AU TOGO

Pagouda, le 17 avr. (ATOP)–Des fidèles du Ministère de Salut des âmes de Pagouda, en collaboration avec le Mouvement des Intercessions pour la Paix au Togo (MIP-Togo) a organisé le mardi 14 avril à Pagouda-ville, des séances de prières pour un bon déroulement du scrutin présidentiel du 25 avril prochain au Togo.
Ces séances de prières démarrées depuis le 10 février par l’étape de Lomé ont drainé une immense foule de fidèles, hommes et femmes de Dieu qui ont, pendant plus de deux heures, prié pour une élection libre, transparente, apaisée et sans violence.
Tour à tour, le Révérend pasteur Towonou-Etsey Selom Patrik de l’Eglise Evangélique des Cohéritiers de Jésus-Christ de Lomé et l’évangéliste Essobiyou Assimta du Temple ’La vérité Libère’’ de Pagouda ont convié les fidèles de Jésus-Christ à partagé le message de paix et de tolérance avec la population et les responsables des partis politiques afin que le perdant de l’élection présidentielle du 25 Avril puisse féliciter le gagnant et travailler la main dans la main pour le développement de notre pays.
La rencontre de prières dont l’ambiance a été entretenue par le groupe musical MIP-TOGO s’est déroulée en présence des autorités préfectorales au devant desquelles le préfet de la Binah, Awitala Tessikè Maani.   ATOP/J-L. T.
CAMPAGNE    ELECTORALE

PRESIDENTIELLE 2015 :
Me MOUHAMED TCHASSONA TRAORE EXPOSE SON PROJET DE SOCIETE A ANIE

Anié, le 17 avr. (ATOP) - La délégation du Mouvement Citoyen pour la démocratie et le Développement (MCD) conduite par son candidat à la présidentielle, Me Mouhamed Tchassona Traoré a sollicité, le suffrage des populations de l’Anié pour « Un autre Togo» le jeudi 16 Avril.
Me Tchassona a invité tous les Togolais à voter autrement en se basant sur les programmes et non sur la personnalité des candidats. « Voter  l’alternance, c’est voter le programme MCD et voter le programme MCD, c’est voter pour un nouveau Togo prospère» a-t-il-dit.  
Le projet de société du MCD résumé en 35 engagements et 202 mesures a été présenté à la population. Les grandes lignes portent, entre autres, sur la création de 40.000 emplois supplémentaires et d’une bourse régionale agricole;  la promotion de financement dans le secteur agricole en rendant le crédit agricole accessible aux agriculteurs à un taux d’intérêt presque nul ; la répartition du budget national conformément aux priorités et le développement des infrastructures routières modernes en créant une société des autoroutes du Togo.
Le candidat entend aussi organiser des élections locales afin que « Notre système de décentralisation répondent à une innovation, de sorte à associer la chefferie traditionnelle aux principes de décentralisation moderne».  Grâce à ces élections locales, Me Tchassona prévoit créer d’autres emplois dans le pays. « Il y a trois mille cinq cents (3500) cantons au Togo. Si on organise les élections locales et au niveau de chaque mairie, on recrute au moins une dizaine de personnes, on aura créé en un an, rien que par la décentralisation 35 000 emplois, a-t-il souligné.  
Sur le bulletin de vote, le candidat du MCD, en deuxième position est le seul a porté un chapeau ou chéchia, signe de la chefferie dans les traditions. L’emblème du parti est le manguier portant des fruits murs traversant le Togo. 
ATOP/HA/LMC

PRESIDENTIELLE 2015 :
LE PARTI UNIR POURSUIT SON OPERATION DE CHARME
A L’INTERIEUR DU PAYS

Lomé, le 17 avr. (ATOP)- Le parti Union pour la République (UNIR) a poursuivi son opération de charme dans les préfectures deTandjouaré,  Mango, Sotouboua, Est-Mono, ZIO, Doufelgou, Vo et Kloto et le canton d’Adidogomé (préfecture du Golfe)du 11 au 16 avril.
Les émissaires de Faure Gnassingbé se sont rendus respectivement dans ces différentes localités pour apporter aux populations le message de leur candidat fondé sur la consolidation de l’Etat de droit,  la stabilité et l’accélération de la croissance économique et les mobiliser en faveur du candidat de l’UNIR, à l’élection présidentielle du 25avril prochain.
*A Tandjouaré, le coordinateur de la campagne électorale dans la localité, M. Yark Damehame a invité la population à faire un choix éclairé en votant le candidat de UNIR.
*A Mango, la coordination préfectorale a organisé un match de football féminin, une caravane et demandé une prière musulmane en faveur du candidat du parti UNIR.

*A Sotouboua, les cadres du parti ont organisé un meeting de sensibilisation.

*Dans l’Est-Mono, M. Gilbert Bawara et les cadres du milieu ont invité la population à consolider et à préserver les acquis en renouvelant leur confiance au candidat  de l’UNIR le 25 avril.
*A Adidogomé, la coordination du parti a mis en place une maison bleue dans le cadre de la campagne présidentielle pour édifier la population sur les réalisations et prouesses du candidat de l’UNIR et mobilisé l’électorat.
*A Tsévié dans le Zio, Les émissaires du candidat Faure Gnassingbé se sont rendus respectivement à Adangbé, Gati, Agodou, Fongbé, Zogbédji et Kpévé.
            *A Niamtougou dans la préfecture de Doufelgou, les responsables de UNIR, MM. Kanekatoua Yao et Ayassor Adji Otèth ont animé des meetings dans tous les cantons pour demander aux électeurs d’accorder leurs suffrages au candidat Faure Gnassingbé.
            Dans le Vo, le parti UNIR a organisé des projections de films sur les réalisations de leur candidat avant d’appeler les populations à le voter.
            *A Kpalimé dans le Kloto, le candidat Gnassingbé a promis aux populations de Lavié, de  Kuma et de Kpalimé de  rénover et de  réhabiliter l’INFA de Tové, le stade  municipal de Kpalimé, le Château Vial et  le centre Artisanal. Il leur a demandé de lui accorder leur suffrage le 25 avril prochain.  ATOP/BBG



SPORTS

7e CHAMPIONNAT D’AFRIQUE DE BEACH SOCCER :
LE NIGERIA ECHAPPE DE JUSTESSE AU PIEGE IVOIRIEN

Seychelles (Cafonline) - La rencontre entre le Nigéria et la Côte d’Ivoire devant déterminer le 1er du groupe A a donné lieu à une rude bataille physique et à une course poursuite au marquoir, notamment lors de la 1ère et de la 2e période.
A l’ouverture du score par les Ivoiriens, le Nigéria a répondu par un lob astucieux de son capitaine Isiaka Olawale, avant de prendre l’avantage par l’entremise de Bartholomew Ibenegbu. Cette fois c’est la Côte d’Ivoire qui revient au score par Daniel Nguessan. Mais les Supersand Eagles, seule équipe à avoir fait le plein de points, six, après deux journées, repassent devant   grâce à Azeez Abu. En milieu de seconde période les Ivoiriens profitent des errements défensifs du Nigéria et font parler leur opportunisme, enchaînant trois buts, dont deux de leur maitre à jouer Fréderic Aka.
A l’entame de la 3e période, la Côte d’Ivoire qui mène 5-3 est donc en tête du groupe avec sept points, soit un de plus que le Nigeria. Mais à six minutes du terme de la rencontre le Nigéria réussit à refaire son retard. Mais que pour quelques secondes. Idéalement placé va redonner de la tête l’avantage aux Eléphants qui doivent terminer la rencontre sans leur point de fixation offensif Eric Tchetche, victime des rudes combats avec la défense nigériane. C’est du banc de touche et avec le bras droit en écharpe qu’il suivra la fin de la rencontre. Notamment l’égalisation du Nigeria par Adams Taiwo, synonyme de prolongations. Et c’est à l’ultime seconde de la prolongation, au buzzer,  que le Nigeria va marquer le but de la victoire par Emeka Ogbonna, sur un contre consécutif à un but manqué par Fréderic Aka. Le Nigéria termine donc la phase de groupe solide leader du groupe avec 8 points suivi de la Côte d’Ivoire avec 4 points.
La 1ère rencontre de ce groupe entre les Seychelles et l’Egypte, qui a constitué le lever de rideau de cette 3e journée de la 7e édition du Championnat d’Afrique de Beach Soccer, Seychelles 2015, a vu la victoire de l’Egypte, 5-2. Les Pharaons creusant l’écart en fin de match alors que les joueurs du pays hôte de la compétition avaient réussi à n’être distancés que d’un but une bonne partie de la rencontre.  Cafonline.com
----------------

FOOTBALL :

EMMANUEL ADEBAYOR GAGNE BEAUCOUP D’ARGENT SANS JOUER !

 

Londres (ATS)- -Emmanuel Adebayor ou comment gagner beaucoup plus d’argent même sans jouer. Utilisé seulement à 4 reprises en 2015, l’attaquant togolais ne goûte pas véritablement à son statut mais difficile pour lui de se plaindre. Surtout qu’il reste le joueur le mieux payé de Tottenham.
Les journaux anglais ont dévoilé vendredi le salaire d’Adebayor depuis qu’il a marqué son dernier but avec les Spurs. C’était en octobre 2014 lors d’une défaite contre Newcastle. Depuis lors, le capitaine des Eperviers du Togo a empoché 4 millions de livres sterling (5,5 millions d’euros).
 Adebayor est le joueur le mieux payé de Tottenham avec environ 8 millions d’euros par an devant Harry kane et Roberto Soldado qui lui sont préférés sur le front de l’attaque des Spurs.
(Source : ATS)

Bulletin ATOP du 16 Avril



ECHOS DE LA CAPITALE

LA BOAD  ACCORDE UN FINANCEMENT DE 10 MILLIARDS DE FCFA A LA SOCIETE ALPHA TELECOMMUNICATION MALI

Lomé, le 16 avr. (ATOP) – La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a accordé un financement de 10 milliards de FCFA à la Société Alpha Télécommunications (ATEL) Mali, filiale du groupe Planor, le mercredi 15 avril à son siège à Lomé.
La BOAD à travers ce contrat, participe au financement des équipements du projet pour le déploiement du réseau et la mise en valeur de la 3eme licence globale de télécommunication au Mali, dont ATEL Mali est attributaire.  Ce financement est le prolongement du rôle que la BOAD a joué dans la mobilisation des ressources ayant servi à l’acquisition de cette licence.
Le président Christian Adovelande a indiqué que ces diverses actions concrétisent la volonté de la banque à accompagner le développement économique et social de ses Etats membres. Il a rappelé que les technologies de l’information et de la communication constituent un secteur stratégique pour la BOAD,  soulignant que les interventions de la banque dans ce domaine, à vers l’ensemble des pays de l’UEMOA, s’élèvent à près de 210 milliards de FCFA et précisé que par rapport au plan stratégique 2015- 2019, la BOAD compte renforcer ses interventions dans les technologies de l’information et de la communication. Le président de la BOAD a ajouté que ce faisant, la banque appuiera le développement de réseaux régionaux intégrés d’infrastructures de communication haut débit.
Le directeur général de Telecel Faso, filiale du groupe Planor, Dimitri Ouedraogo, représentant le directeur du groupe Planor, s’est réjoui de la signature de cet accord et notifié que le présent financement permettra d’entamer la phase d’installation des infrastructures d’ATEL Mali, dont la licence a été obtenue en 2013.
Ce prêt porte à 128, 236 milliards de FCFA, le volume global des engagements de la BOAD au Mali, au titre du financement du secteur privé.
ATOP/KYA/LMC

------------------------

LE RECUEIL DE POEMES « TEINTURE DE LA PAIX MONDIALE»   D’ANANIVI  HOSE  KOUDOUOVOH PRESENTE AU PUBLIC

Lomé, le 16 avr. (ATOP) - Le poète togolais Ananivi Hosé Koudouovoh a présenté  le mercredi 15 avril à Lomé, son 17ème recueil de poèmes intitulé  « Teinture de la Paix Mondiale », lors d’un café littéraire du « club de lecture  pierre angulaire » dont il est le président.
Ce recueil est composé de 40 poèmes parle de paix et d’amour dans les foyers, les sociétés et entre les hommes de Dieu.
Dans sa présentation, le poète a souligné que l’homme de par sa nature est toujours en conflit avec son entourage et pour cette raison, il doit  se donner à Dieu, afin de recourir à la paix et renoncer aux conflits sociaux qui freinent le développement d’un pays.
Il a demandé aux lecteurs d’aborder ses œuvres  sans préjugé et promis mettre ce 17e recueil à la disposition du public dans les librairies dès le mois de mai 2015.
ATOP/ NT/JV
-------------------

L’ASSOCIATION « 2A.DEP.PF » INITIE UNE OPERATION DE SALUBRITE DANS LE QUARTIER D’ANOME

Lomé, le 16 avr. (ATOP)- L’Association Appui à la Diffusion et à l’Enseignement du Projet du Président Faure (2A.DEP.PF) a initié une opération de salubrité publique le samedi 11 avril à Anomé dans le canton d’Agoé-Nyivé à Lomé.
Cette action civique et citoyenne vise à accompagner le gouvernement  dans ses efforts de lutte contre l’insalubrité. Elle a pour finalité de  prémunir la population  contre des maladies  et de créer un cadre de vie sain.
Munis de balais, coupe-coupes, râteaux, brouettes, des jeunes et femmes de cette association ont enlevé les ordures, les mauvais herbes et rendu  propre et attrayant les abords des routes du quartier. Pour la circonstance, deux tricycles ont été mobilisés  pour  le ramassage des ordures.
 Satisfait de la mobilisation  de la population, le président  national de 2A.DEP.PF, Amana Simbamayé a indiqué  que son association fait de l’hygiène et de la protection de l’environnement  son cheval de bataille. Il a invité les populations à éviter de créer des dépotoirs sauvages et à observer l'opération Togo propre instituée par le gouvernement chaque premier samedi du mois.
 M. Amana a saisi cette aubaine pour lancer un appel à tous les Togolaises et Togolais à proscrire toute forme de violence durant le processus électoral.
Le chef du quartier d’Anomé, Togbui Agbévé Koami a salué cette initiative  de 2A.DEP.PF et précisé que des mesures seront prises pour éviter la création des dépotoirs sauvages qui agissent négativement sur la santé de l’homme. Il a encouragé ses administrés à perpétuer cette opération afin de garder des lieux  publics  propres.
Créée en 2009, l’2A.DEP.PF intervient dans le domaine de l’éducation, de la culture et de l’environnement et accompagne toute action de développement.
ATOP/TT/KYA

NOUVELLES DES PREFECTURES

Suite de la couverture
Ils ont promis l’accompagner sur cette voie pour le mieux-être des populations de la commune d’Anèho et des Lacs.
Le haut dignitaire Mme Ahlonkoba Aithnard et porte-parole du Trône Adjigo et Alliés, a exhorté d’autres fils des Lacs à accompagner ce projet pour sa pérennité en vue du bien-être des populations.
Le directeur général de la santé, Dogbé Sika, M. Ayayi Ayivi et Mme Agbenu Abla Esenam, ont salué la vision de Nana Anè de promouvoir deux éléments clé des OMD que sont la santé et l’éducation, trois ans seulement après son intronisation. Selon eux, cette convention vient compléter les actions menées par le gouvernement en matière de santé surtout envers les personnes vulnérables que sont les enfants de 0 à 5 ans et les personnes âgées.
Elle s’ajoute aux différentes actions de la Fondation Nana Anè XV notamment la promotion de l’éducation scolaire à travers son Programme « Excellence Junior d’octroi de bourses aux meilleurs lauréats du CEPD dans les Lacs », la réhabilitation et la construction de bâtiments scolaires ainsi que la dotation de plusieurs écoles de table-bancs.
ATOP/KAA/WB
------------------

LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME CELEBREE
A GUERIN-KOUKA

Guérin-kouka, le 16 avr. (ATOP)- La fédération des groupements féminins « KIGNOKBA » de Dankpen en collaboration avec le ministère de l’Action Sociale de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation a organisé le lundi 9 avril à le 9 avril  une causerie-débat pour marquer la journée internationale de la femme.
Observée chaque 8 mars, la célébration de cette année a pour thème national : « autonomisation des femmes pour la prospérité du Togo ».
            Elle a connu la participation du secrétaire général de la préfecture, M. Kodaga  Allé Tenntah, des autorités administratives, traditionnelles et militaires.
            A l’occasion, le représentant de la ministre en charge de la promotion de la femme, M. Stanislas Béléba, a entretenu l’assistance sur l’origine de cette journée qui, selon lui, interpelle les consciences et l’opinion sur les éléments essentiels tels que : les droits et devoirs de la femme, de leur capacité à contribuer au développement de leur communauté et le degré de leur participation.
            L’orateur a rappelé certains programmes élaborés et mis en œuvre par le gouvernement en vue d’accélérer l’autonomisation de la femme, notamment l’entreprenariat féminin, la lutte contre les grossesses et mariages précoces, les violences basées sur le genre, l’excellence académique de la jeune fille et l’alphabétisation.
            Il a exhorté les femmes à se battre pour leur autonomie afin de leur permettre d’apporter leur contribution pour le développement du pays.
            Le directeur préfectoral de l’Action sociale, Adolphe Sonhaye, a pour sa part insisté sur le phénomène du trafic d’enfants, les causes, les conséquences et  les moyens de lutte contre  ce fléau.
ATOP/KS/LMC/AK


OGOU :
L’ONG ODHI LANCE SON PROJET D’EDUCATION CIVIQUE ET CITOYENNE  ATAKPAME

Atakpamé, le 16 avr. (ATOP)- L’ONG Organisation pour un Développement Humain Intégral (ODHI)  du «  Consortium des ONG Lonlon »  a  lancé le mardi 14 avril à Atakpamé son projet intitulé : « Mise en œuvre d’actions de sensibilisation/formation et autres actions innovantes  d’éducation au civisme, à la citoyenneté et à la paix dans la région des Plateaux/ pôles Est ».
Ce projet a bénéficié du soutien  du Projet d’Appui à la Société Civile et à la Réconciliation Nationale (PASCRENA) et du ministère de la Communication, de la Culture des Arts,  et de la Formation Civique. La rencontre a connu la présence des partenaires en développement, des représentants de la société civile, des leaders d’opinion, des représentants du pouvoir central et autres.
Ce projet qui sera exécuté dans les préfectures de l’Amou, Wawa, Haho ,Anié, Est-Mono et l’Ogou, vise à renforcer l’éducation au civisme et à la citoyenneté tout en édifiant une culture de la paix.
Le chargé de mission au cabinet du ministère de la Communication, Dr Joseph Tsigbé a indiqué que sans les valeurs civiques et citoyennes, aucun développement durable n’est envisageable. Il a pour cela convié tous les bénéficiaires du projet à participer à sa réussite.
Le coordinateur du projet, Dr Kossi Séname Dodzi a souligné que ce projet se situe dans l’axe stratégique 2 PASCRENA « renforcement des capacités et professionnalisation des acteurs de la société civile», et fait suite à la consultation restreinte qui a permis la conclusion d’un marché avec le « Consortium  Lonlon ». Selon lui, la préservation et le respect des valeurs républicaines, culturelles et citoyennes, sont compromis au Togo et particulièrement dans la région des Plateaux-Est par des comportements conduisant aux violations des droits humains et des libertés publiques, ainsi que de la désobéissance de l’autorité.
Auparavant, le directeur exécutif de l’ONG ODHI, Amétépé Hanam avait remercié le gouvernement et le PASCRENA pour leur appui technique et financier et convié les populations des localités où sera exécuté le projet, à accompagner le consortium pour la réussite de cette mission. ATOP/NKE/WB

---------------------
KLOTO :
DES ENSEIGNANTS DES ECOLES PRIMAIRES SE FORMENT SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET « PREVENTION DE LA CECITE INFANTILE AU TOGO »

Kpalimé, le 16 avr. (ATOP)- Une trentaine d’enseignants des écoles primaires de la région des Plateaux prennent part à un atelier de formation sur la déficience visuelle et pratique de classe inclusive du 15 au 17 avril à Kpalimé.
Initiée par l’Association Togolaise des Aveugles (ATA) en collaboration avec la Croix Rouge Togolaise (CRT), cette session de formation s’inscrit dans la mise en œuvre du projet « prévention de la cécité infantile au Togo » cofinancé par Christoffelblinderission (CBM) et la Fondation Lions d’Allemagne. Ce projet prend en compte tous les enfants de 0 à 5 ans qui ont des problèmes d’acuité visuelle.
L’objectif de de cet atelier est de contribuer à la réalisation du Plan Sectoriel de l’Education (PSE) révisé à travers le système de l’éducation inclusive. Il s’agira pour les participants de faire le point des différents types de handicaps et leurs pratiques éducatives.
Les enseignants seront édifiés sur l’éducation des enfants handicapés ; le concept de handicap et la mise en œuvre de l’éducation inclusive. Ils seront également éclairés sur les barrières à l’éducation ; les causes, les signes et la prévention de la déficience visuelle et vont se familiariser avec le vocabulaire commun sur l’éducation des enfants handicapés et la fonction visuelle.
L’inspecteur des Enseignements préscolaires et primaire de Kloto-Est, Atsu Hégbé Yawo Kuma a souligné que dans l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le Togo s’est doté d’un document de référence ; le PSE qui définit l’action éducative en trois axes stratégiques notamment le maintien, la qualité et la bonne gouvernance ou la bonne gestion. Il a invité les séminaristes à être les porte-paroles dans leurs milieux respectifs.
Pour le président de l’ATA, Ayassou Komivi, il est important de renforcer les structures médicales et de doter les enseignants des outils nécessaires leur permettant d’aider les élèves présentant des acuités visuelles dans leur éducation scolaire.
Le secrétaire général de la Croix Rouge Togolaise, Rémi Afoutou, a exprimé sa gratitude à l’ATA pour cette initiative qui permet de mettre à niveau les enseignants des écoles ordinaires afin de les amener à prendre en charge les enfants souffrant d’une affection visuelle. Il a exposé les problèmes auxquels  les enfants atteints de cécité font face dans les écoles ordinaires avant d’insister sur la nécessité d’identifier ces enfants dans leur établissement afin de pouvoir leur porter assistance.
ATOP/AKS/WB
---------------

LES POPULATIONS DE KPENDJAL,  TANDJOUARE, DANKPEN  ET DU MOYEN- MONO SENSIBILISEES SUR LA NON VIOLENCE  EN PERIODE ELECTOROLE

        Lomé, le  16 avr. (ATOP)- les populations de Kpendjal, Tandjouaré,  Dankpen et du Moyen Mono,   ont été sensibilisées les 8, 9,  11 et 12 avril sur la non violence, la préservation de la paix, la citoyenneté et le civisme en période électorale à travers des séances de prières et des caravanes.
Ces manifestations ont pour objectif d’instruire les populations sur l’importance de la promotion de la culture  de la paix et de les amener à leurs  responsabilités pour plus de civilité, de tolérance, de solidarité et de la cohésion sociale en vue d’une présidentielle apaisée et sans violences.
* A Kpendjal ; l’association ‘’Action pour l’Epanouissement de la jeune fille’’ (AEJF)  a instruit la population  de Mandouri sur les valeurs de paix, de non violence, de tolérance, de cohabitation, de bon voisinage et de cohésion sociale. Les femmes de cette préfecture ont aussi  participé à la sensibilisation à travers une caravane.
*A Tandjouare ;  l’Abbé Justin Kamouk, responsable diocésain de la justice et paix a au cours d’une conférence entretenu la population  sur les comportements civique et citoyen à adopter en période électorale et la consolidation de la démocratie ainsi que les rôles et responsabilités des acteurs sociaux. 
*Dans la préfecture de Dankpen  l’Unité des Leaders des Eglises Charismatiques(ULEC) et la Fédération des Associations et  Organisations Chrétiennes pour le Salut du Togo(FAOC) a organisé une séance de prière et de louange pour implorer la grâce divine sur le peuple togolais. Les officiants ont invités les fidèles à marcher dans  la crainte du Seigneur, à éviter le mensonge,  à cultiver la paix et l’amour du prochain.                                                                                     
Le directeur de la Formation civique, Djato Kanda a sensibilisé la population du le Moyen-Mono surtout les jeunes sur la préservation d’un climat social apaisé, la culture de l’esprit de paix et l’unité nationale. Il l’a invitée à  abandonner les anciennes habitudes et les mentalités régionalistes ; et à vivre ensemble dans la compréhension mutuelle pour une élection présidentielle libre, transparente  et sans violence. ATOP/CAH/LM  

CAMPAGNE  ELECTORALE

PRESIDENTIELLEDE 2015 :
LE CANDIDAT JEAN PIERRE FABRE DU CAP 2015 SOLLICITE LES SUFFRAGES DES POPULATIONS DE MANGO ET DE SOKODE

            Lomé, le 16 avr. (ATOP) - Le candidat du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), Jean Pierre Fabre a animé des meetings de mobilisation les 12 et 14 avril à Mango et à Sokodé pour solliciter les suffrages de ces populations à présidentielle du 25 avril prochain.
            Dans ces localités, le candidat du CAP 2015 a présenté aux populations son programme de société qui consiste entre autres, à la répartition équitable des ressources nationales, à la réduction du train de vie de l’Etat pour la résolution des problèmes des citoyens. Il a ajouté que la satisfaction des besoins fondamentaux (eau potable, routes, santé, école et emploi des jeunes) des populations justifie leur lutte pour le changement au Togo. M. Fabre a indiqué que le changement passe par l’alternance à la tête de l’Etat ajoutant que ceci permettra de mettre fin à la corruption, l’enrichissement illicite et le détournement du fonds public. 
Le candidat Fabre a invité les populations de Mango et de Sokodé à rester mobilisées afin d’opérer le changement à travers les urnes le 25 avril prochain en votant massivement pour CAP 2015.
            Le directeur de campagne du candidat Jean Pierre Fabre, Me Abi Tchessa et le coordonnateur du CAP Sokodé, Oura-AkpoTchagnao ont demandé aux militants de voter CAP 2015 en vue de mettre fin à 40 ans de discours creux et à 10 ans de pseudo démocratie et de réconciliation orchestrée par la famille Gnassingbé. Ils ont expliqué que le vote est un choix libre opéré par rapport au programme de société d’un candidat et non une affaire de famille puis appelle leurs militants et sympathisants à un vote de sanction contre le pouvoir en place.
Le CAP 2015 est un regroupement de cinq partis politiques notamment l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), le Parti Socialiste pour le Renouveau (PSR), l’Union des Démocrates Socialistes (UDS Togo) et Santé du peuple.
ATOP/APS/DHK
TCHAOUDJO/PRESIDENTIELLE 2015 :
MEETING DU CANDIDAT DU NET GERRY TAAMA KOMANDEGA
A SOKODE

Sokodé, le 16 avr. (ATOP)- Le candidat du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Komandega Taama, a animé le mercredi 15 avril à Sokodé, un meeting populaire en vue de conquérir l’électorat. 
Le candidat Taama a été accueilli par la population de Sokodé en l’occurrence la jeunesse à qui il a livré son message et sa vision pour le Togo.
Le candidat du NET a déclaré qu’une fois élu président  de la République, il mettra en œuvre une justice sociale en termes de distribution équitable des richesses et de projets de développement social. Il a relevé plusieurs difficultés et besoins des populations de Sokodé, notamment les besoins en infrastructures sanitaires, socioculturels pour les jeunes, environnementaux, en eau potable et assainissement.
Il va redonner à la ville de Sokodé entre autres sa joie d’antan par rapport au football, son blason de la deuxième  ville du Togo, première ville à abriter  un lycée moderne au Togo après le lycée Bonnecaraire, (lycée  de Tokoin à Lomé).
M. Gerry Taama a demandé à la population de Sokodé de lui faire confiance en le votant pour un vrai changement. Le candidat du NET a affirmé qu’il compte aussi organiser les élections locales en vue d’une bonne gouvernance, rester à l’écoute des populations, faire des réformes politiques, ouvrir un vaste chantier de décentralisation et lutter contre la corruption et l’impunité. M. Gerry Taama a promis prôner le développement inclusif, la modernisation de la justice, la réforme du système éducatif avec l’introduction de l’enseignement numérique, la motivation du corps enseignant, la réforme de l’administration publique et la redynamisation du secteur agricole.
C’est dans cette optique que M. Taama sollicite le plébiscite du NET à la magistrature suprême le 25 avril prochain.  ATOP/ASA/KYA



SPORTS

FOOTBALL/ TOURNOI INTER-QUARTIER  DE LA NON-VIOLENCE A GUERIN-KOUKA:
L’ «AS DOUANE»  DE NIMA REMPORTE LA COUPE

            Guérin-Kouka, le 16 avr. (ATOP) – L’équipe « As Douane » du quartier de Nima dans le Dankpen a remporté la coupe du tournoi inter-quartier de football en battant en finale son homologue des Diables Rouges de Missanda par 3 tirs au but contre 2 le jeudi 9 avril sur le terrain municipal de Guérin-Kouka . A la fin du temps règlementaire, le score était vierge.
            Ce tournoi est initié par des cadres de la préfecture a pour objectif de permettre à la jeunesse de se retrouver autour du ballon rond pour fraterniser et œuvrer ensemble pour une élection présidentielle apaisée et sans violence.
            La rencontre a regroupé huit équipes en un match éliminatoire direct d’une durée de 30 mn x 2.
            Au terme de la finale, les cadres de la localité ont sensibilisé joueurs et supporteurs sur la nécessité d’adopter des comportements responsables et citoyens pour éviter au pays des scènes de violence.
            Outre, la coupe remise par le député André Béguem, au capitaine de l’équipe victorieuse, des enveloppes financières, des jeux de maillots et des ballons ont été offerts à toutes les équipes.
            En marge de cette manifestation sportive, le député André Béguem a fait don de 40 chaises roulantes aux handicapés de la préfecture. Evalué à 10.000.000 F CFA (Dix millions de francs) ce geste est rendu possible grâce à la famille Seibt d’Allemagne.
ATOP/KS/FS/GL
------------------