cliquez pour visiter la galerie photos de l'ATOP

Loading...

mardi 31 mars 2015

Bulletin ATOP du 31 Mars



ECHOS DE LA CAPITALE

STAGE DE TERRAIN DES ETUDIANTS DU DEPARTEMENT
DE GEOGRAPHIE DE L’UL

            Lomé, le 31  mars  (ATOP) - Le  club de Géographie de l’Université de Lomé (UL) a organisé une  sortie dite « Stage de terrain » à  l’intention de 70 étudiants des 1ères, 2ème et 3èmes années de ce département, le vendredi 27 mars à Lomé et ses environs.
            Axé sur  le thème : « état  des lieux des dépressions aménagées dans  le grand Lomé »,  ce stage de terrain constitue une des phases pratiques de la formation théorique de ces  étudiants. Il a pour  but  de  renforcer les capacités de ces apprenants en matière d’analyse de l’espace en vue de faire d’eux des acteurs de développement.

            Cette  sortie a permis aux  étudiants de visiter une  dizaine de dépressions qui  sont  des bassins de retenue d’eaux, d’écoulement sur la trentaine que  compte la ville de Lomé, à savoir ceux des quartiers Dogbéavou, Aglalépédo, Agoè Kitigan, Kélégougan, Adétikopé, la lagune de Bè et le bassin sis à côté du campus universitaire de Lomé (Campus plage).

            Sur les lieux, les étudiants ont suivi les explications de leurs enseignants relatives à l’origine de ces rétentions d’eau, mises en place par les populations riveraines afin de stocker l’eau de pluie pour éviter l’inondation, à l’appui du gouvernement en aménageant ces bassins et des canaux d’évacuations. Ils ont aussi reçu des conseils pratiques d’un géographe en vue d’éviter les épidémies dans ces milieux et d’exploiter ces bassins à des fins touristiques et économique et par rapport aux cultures maraîchères qu’on peut installer près de ces bassins.

            La coordinatrice du groupe des enseignant- formateurs, Mme Houédakor Koko a indiqué que le thème choisi par les étudiants coïncide bien avec cette période de changement climatique que connaît le monde. Pour elle, cette sortie est la première phase d’une série d’activités au programme des séances pratiques.
            Le président du club de géographie de l’UL, Bonfoh Abass a invité ses camarades à une attention soutenue lors de ce stage de terrain en vue d’une phase pratique réussie.
ATOP/JV/BBG/ ATS
-------------------------

L’EGLISE CHRETIENNE RACHETEE DE DIEU A ORGANISE UNE SEANCE DE LOUANGES ET D’ADORATION
POUR LA PAIX EN AFRIQUE

Lomé, le 31 mars (ATOP) - L’Eglise Chrétienne Rachetée de Dieu a organisé une rencontre de louange et d’adoration pour la paix en Afrique du 27 au 28 mars à Lomé.
Cet évènement a regroupé des fidèles des différentes paroisses de l’église et des pasteurs invités de l’extérieur. Il s’inscrit dans le cadre des élections présidentielles, notamment au Togo et au Nigéria. L’objectif est d’implorer la grâce divine sur ces pays pour que règne la paix.
Les hommes de Dieu ont alors entretenu l’assistance sur les notions de pardon, d’amour, de paix et de réconciliation et  sur l’importance et les bienfaits ou impacts des louanges et adorations dans la vie d’un chrétien.

Ils ont fait savoir qu’à travers les louanges et adorations, Dieu relève ses enfants, transforme les malédictions en bénédictions, les impossibilités en possibilités.

L’assistant pasteur Jean Gblokpor a, quant à lui souligné que les élections en Afrique sont toujours émaillées de violence, d’où l’importance de cet évènement pour exhorter le peuple de Dieu à prôner la paix et à la préserver. « Quand la paix de Dieu descend sur un pays tout se passe comme sur les houlettes », a-t-il ajouté.
En prélude à cette séance de prière, l’Eglise a organisé une caravane à travers les artères de la ville de Lomé.
ATOP/KV/JV/KV
---------------------

LE LIONS CLUB  « LOME ALAFIA » A DESINFECTE LES SALLES DE CLASSES ET DES MANGUIERS DU CEG ATTIKPA

Lomé, le 31 mars (ATOP) -  Le  Lions Club Lomé Alafia a organisé le samedi 28 mars au CEG Attikpa à Lomé, une opération  de désinfection des salles de  classes et des manguiers envahis par les insectes suivie d’une opération de  salubrité.

D’un coût global de 307.850 FCFA, cette activité a été financée par les membres du Club Lomé Alafia et se situe dans le programme  « Environnement sain pour une santé saine » au profit des communautés pour le mandat 2014-2015. L’occasion a été aussi saisie pour sensibiliser les élèves de cet établissement sur les valeurs citoyennes, les bonnes manières à adopter pour protéger l’environnement. L’assistance a été édifiée sur les valeurs et  principes Lions, ses objectifs et sur la nécessité d’assister l’autrui.

Le past-président du Club Lomé Alafia, Agbèrè Kouko Zoumarou et la présidente de la commission environnement de Lomé Alafia, Mme Suzanne Ako-Lawson ont fait savoir que le Lions club international est un club qui vole au secours des communautés pour leur plein épanouissement. Ils ont indiqué que cette opération de désinfection se poursuivra pour permettre  à ces manguiers de donner de bons fruits et de l’ombre aux élèves et habitants du milieu.

Le directeur du CEG Attikpa, Houssimé Sènon s’est réjoui de l’appui apporté par  les Lions et relevé que cette action est une première dans son établissement.  Il a témoigné sa gratitude aux responsables Lions du Club Lomé Alafia et formulé des doléances relatives à la construction d’une bibliothèque, l’équipement de l’infirmerie en produits pharmaceutiques et le badigeonnage de l’école. M. Houssimé a lancé un appel aux bonnes volontés à emboiter le pas aux Lions.

Créé en 2009,  le club Lomé Alafia a pour parrain le club Lomé Soleil. Il est dirigé par Tata Messan pour le mandat 2014-2015.  Au Togo, on compte 18 clubs lions et 45000 clubs dans plus de 193 pays dans le monde avec  plus de 1500.000  membres.
ATOP/TM/RAD
NOUVELLES DES PREFECTURES

Suite de la couverture

S’agissant de la maison de la femme, la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Dédé Ahoéfa Ekoué a indiqué que c’est un centre multiservices de promotion de la femme qui s’inscrit dans le programme national de mise en place de maisons de la femme, un programme prioritaire du président de la République visant à mettre en place dans chaque région, une maison de la femme. Pour la ministre, ce cadre devra permettre aux femmes d’avoir sur place des informations utiles relatives à leur autonomisation, des services directs de formation et d’assistance dans les domaines de l’alphabétisation, de l’entreprenariat, de la prévention et la gestion de la violence basée sur le genre.
            Les témoignages, les mots de remerciement des artisans, des femmes leaders et le mot de bienvenue du préfet de Sotouboua, les séquences de chants et de danses exécutées en faveur des multiples réalisations du Président Faure ont aussi meublé les manifestations.
ATOP/KBB/JV
----------     ---------

50 BELIERS  SELECTIONNES AUX ELEVEURS DES PREFECTURES DE SOTOUBOUA ET  DE BLITTA

Sotouboua, le 31 mars (ATOP) - Une cérémonie de  remise de 50 béliers sélectionnés à 50 éleveurs des préfectures de Sotouboua et de Blitta s’est  déroulée le  mercredi 25 mars à Sotouboua.
            Cette cérémonie présidée par  le  ministre de l’Agriculture, de  l’Elevage et de la pêche, col. Ouro-Koura Agadazi, entre dans le cadre de la mise en œuvre des programmes d’amélioration du  secteur agricole au Togo.
            Outre ces béliers, ces  derniers ont  aussi reçu des kits composés de pierres à lécher, des  multivitaminés et déparasitant pour  les aider à mieux entretenir leur  bétail.
            A l’occasion, le ministre Agadazi a indiqué que cette  opération est la 5ème phase de distribution qui  porte à  1500 le  nombre de géniteurs améliorateurs pour permettre aux bénéficiaires d’augmenter leur production et productivité en petits ruminants surtout en  moutons. « Cette phase a consisté à  la  distribution de 270 béliers sur toute l’étendue du territoire national avec pour objectif  d’atteindre le nombre de 75000 têtes de production de bétail par an », a poursuivi le ministre.
            Le col. Agadazi a expliqué à l’assistance le souci du chef de l’Etat d’assurer à la population togolaise l’autosuffisance alimentaire, notamment en  protéines animale soulignant que cet objectif ne sera atteint que dans  la stabilité, la  sérénité et la sécurité. Il a par ailleurs exhorté les uns et les autres à œuvrer pour une  élection présidentielle apaisée, libre et transparente.
            Le préfet de Sotouboua, Blézah Banawaï Takouda et le directeur général de l’élevage Batawi Komlan ont  convié les bénéficiaires à  entretenir leur bétail et promis de s’impliquer pour le  suivi évaluation de ce don.
ATOP/KBB/JV/TR
AVE:
POSE DES PREMIERES PIERRES DES FERMES AVICOLE INTEGREE DE BADJA ET D’ANDO

            Kévé, le 31 mars (ATOP) - Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a posé le lundi 23 mars les premières pierres des fermes avicoles intégrées de Badja et Ando au nord- ouest de Kévé.
            D’un coût total de six milliards (6.000.000.000) de francs CFA, le projet d’aviculture commerciale intégrée de Badja et de Ando sera financé par le groupe Kalyan de l’Inde. Ces deux unités de production comprendront chacune une écloserie, une provenderie, un abattoir, des installations pour le stockage frigorifique, une unité de traitement des déchets, des bureaux et logements pour le personnel. Elles auront une capacité de production de 4500 tonnes de viande fraîche de poulet avec 24 millions d’œufs par an et une provenderie de capacité de 5 tonnes d’aliments par heures, un abattoir de 1000 volailles par heure et un couvoir de 240.000 poussins par lot.
            L’objectif de ce projet est de satisfaire la demande nationale en viande de volailles en rendant le Togo indépendant des importations de produits à base de volailles. Il s’agit également de venir en soutien aux éleveurs locaux en leur fournissant des poussins, des aliments ainsi qu’une assistance vétérinaire afin de stimuler la production et de produire des engrais organiques issus des déchets avicoles pour les agriculteurs. Ceci permettra aux agriculteurs d’améliorer leurs revenus en augmentant le volume de leurs ventes suite à la demande accrue en maïs et en graines de soja de cette usine avicole.
Le projet entend aussi créer une centaine d’emplois directs et 200 indirectement. La ferme sera un centre de démonstration et de formation pour les éleveurs de volailles créant ainsi d’autres emplois indirects au sein de la population.
            Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Ouro- Koura Agadazi a, au nom des populations rurales, remercié le chef de l’Etat pour les nouveaux espaces qu’il offre pour le secteur agricole.  Il a relevé que ce projet consacre les efforts fournis depuis 5 ans à travers le Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA).
            Le président du groupe Kalyan, Ashah Gupta a remercié les autorités togolaises pour lui avoir offert cette opportunité de participer au développement du Togo dans le domaine agro- pastoral.
            Le préfet de l’Avé, Awu Kossi a remercié le président de la République pour avoir accepté l’implantation cette ferme agricole, la plus grande du Togo, dans la préfecture de l’Avé.
ATOP/AKA/SAS/ATS
----------------
KOZAH:
LE PROJET D’APPUI AUX COMMUNAUTES POUR LA RESTAURATION DE LA CULTURE EN TERRASSE ET DES FORETS SACREES LANCE A BOHOU

Kara, le 31 mars (ATOP) - Le projet « Appui aux communautés de Bohou, Lama et Tchitchao pour la restauration de la culture en terrasse et des forêts sacrées », financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), a été lancé le jeudi 26 mars à Bohou en présence du préfet de la Kozah, Col Bakali Hèmou Badibawu et des représentants des chefs des cantons de Bohou, Lama et de Tchitchao.
Prévu pour durer 24 mois, le projet est porté par l’Association Initiative-Action et Développement Village Togo (IADV-TOGO). Son objectif est le développement et la gestion durable du patrimoine environnemental  avec le défi de sauvegarder la biodiversité, de lutter contre la dégradation des sols et la pauvreté.
 D’un coût global de 24 538 162 FCFA subventionné en partie par le FEM à hauteur de 15 206 662 FCFA, le projet entend restaurer 4 hectares de culture en terrasse et 6 hectares de forêts sacrées par le reboisement et entreprendre l’apiculture pour produire du miel de qualité. Il est aussi prévu la formation des bénéficiaires en vue de la constitution des coopératives de pépiniéristes, d’apiculteurs et d’agriculteurs de la culture en terrasse.
Le préfet de la Kozah s’est réjoui de cette initiative et rappelé la politique environnementale du gouvernement dont l’objectif est de protéger et de promouvoir une gestion globale et rationnelle de l’environnement. Il a exhorté les bénéficiaires à faire preuve d’honnêteté et d’engagement pour la réussite du projet.
Le président d’IADV-TOGO, Abiyi Awakizim Félix a évoqué la dégradation des flancs des montagnes du pays Kabyè marquée par la nudité, la rareté des espèces naturelles et la disparition des terrasses. Il a précisé que le projet est initié pour redonner à ces montagnes leurs richesses en biodiversité.  M. Abiyi a invité les populations des cantons bénéficiaires  à une collaboration pour une réussite effective du projet.
Créée en 2005, IADV-TOGO est une organisation de développement à base communautaire ayant pour but l’amélioration des conditions socio-économiques des populations en vue de leur auto développement.
ATOP/AE/LMC
----------         --------- 
LITTERATURE:
DEDICACE DE L’ŒUVRE POETIQUE « PAROLES » DE JEAN BATCHOUDI

Kara, le 31 mars (ATOP) - Le poète togolais, Jean Batchoudi a dédicacé son  œuvre poétique intitulée « Paroles » lors d’une cérémonie organisée le 28 mars à Kara en présence du directeur régional de la culture,  Edjidomélé Komlan, des mordus de la poésie, des étudiants,  des parents et amis.
Cette œuvre de 45 pages comporte 30 poèmes qui véhiculent des messages d’éveil de conscience de la jeunesse africaine en général et togolaise en particulier et qui font l’éloge de la femme qui porte en son sein le monde. Cette œuvre est un hommage aussi au chef de l’Etat pour  sa vision pour l’émergence du Togo à l’horizon 2030 et un appel au Rwanda pour proscrire à jamais les actes de violence.
L’œuvre déplore également les attitudes ambiguës partisanes, relève la haine des desseins funestes et regorge de convictions pour une Afrique nouvelle.

Ce recueil de poème est édité à Edi livre à Saint Denis en France et est dédié au chef de l’Etat  togolais, Faure Gnassingbé.

Jean Batchoudi est né en 1989 à Sokodé dans la préfecture de Tchaoudjo et diplômé en Gestion des Ressources Humaines (GRH). Il est à sa deuxième œuvre littéraire après « le cauchemar » sorti en janvier 2014.
ATOP/TP/FS 


LACS/PRESIDENTIELLE SANS VIOLENCE:
L’ASSOCIATION VEMIANOU A LANCE UNE
CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

            Aného, le 31 mars (ATOP) - L’association Vémianou a lancé, une campagne de sensibilisation sur la prévention de la violence et la promotion de la paix lors de la prochaine présidentielle, le lundi 30 mars à Glidji, à 2 km au nord-est d’Aného.
            Cette campagne sous forme de porte-à-porte dans la préfecture des Lacs  va mobiliser deux cent jeunes, parmi lesquels vingt-cinq coordonnateurs, pour sensibiliser la population sur la paix, la tolérance et la non-violence avant, pendant et après l’élection présidentielle du 25 avril prochain.
            Les vingt-cinq coordonnateurs ont chacun reçu des moyens de communication et une moto devant permettre de superviser les opérations de leurs collaborateurs sur le terrain.
            Le député suppléant des Lacs, Lawson-Body Roger, la trésorière et le conseiller de Vémianou, Mme Assiaba Johnson et Claude de Souza ont indiqué que la paix est l’une des valeurs cardinales sur laquelle s’appuie la politique du président Faure Gnassingbé depuis son avènement au pouvoir. Ils ont invité les Togolais à opter pour cette vision pour qu’il n’y ait plus de tuerie, de destruction de biens publics et privés liées aux élections.
            Les orateurs ont exhorté les populations à prêter une oreille attentive aux messages des candidats durant cette période électorale. Ils ont rappelé qu’après une journée de scrutin, le Togo doit impérativement reprendre sa marche de développement dans l’unité et la solidarité. Ils ont prié les populations de réserver un bon accueil à ces nouveaux ambassadeurs de la paix pour la réussite du projet.
ATOP/KAA/TJ
------------------
OGOU:
DON DU DEPUTE MICHEL AMETODJI A LA COMMUNAUTE
 DE SADA A ATAKPAME

Atakpamé, le 31 mars (ATOP) - Le député Michel Amétodji Yaouvi  du parti politique l’Union pour la République (UNIR) a offert le dimanche 29 mars, 40 tables bancs pour améliorer les conditions de travail des élèves et un équipement sportif (jeu de maillots et des ballons) respectivement au CEG et à la jeunesse de Sada, une banlieue nord de la ville d’Atakpamé.
En remettant ces dons à la communauté de Sada, le député Amétodji a invité les élèves, les parents et la jeunesse à la maîtrise de soi en période électorale. Il a convié la population de Sada à être mobilisée, solidaire et unie aux côtés de son parti pour son bien- être.
Le directeur du CEG de Sada, Samie Bossowa Adolf a, au nom de toute la communauté bénéficiaire, exprimé sa gratitude député. Il a souligné que ce matériel d’équipement permettra désormais à ce jeune établissement d’accroître son taux de réussite aux examens de fin d’année.
Créé en 2010 sur l’initiative des parents d’élèves, le CEG de Sada a été officiellement reconnu le 12 octobre 2012. Pour cette année scolaire 512 élèves dont 233 filles sont inscrits sous l’encadrement de 9 enseignants.
ATOP/NKE/MK

AKEBOU:
34 ARTISANS DE LA LOCALITE BENEFICIENT DE KITS D’INSTALLATION DU GOUVERNEMENT

          Kougnohou, le 31 mars (ATOP) - Le préfet de l’Akébou, Yovo Koffi-Kuma a officiellement remis  le dimanche 29 mars à Kougnohou des kits de matériels et d’équipement à 34 artisans de sa localité de la localité en fin de formation.
Ces kits ont été distribués la veille à Sotouboua par le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes au profit des artisans des préfectures de la région Centrale.
Ces kits de matériels et d’équipement qui sont des crédits remboursable au 1/3 du montant, sont destinés aux jeunes qui ont fini leur apprentissage en maçonnerie, en mécanique auto, mécanique deux roues, en coiffure et en couture. L’objectif est de permettre aux bénéficiaires de s’installer et de contribuer à la création de l’emploi au Togo pour la réduction de la pauvreté dans les différentes communautés du pays.
  Parmi les 34 récipiendaires, il y a 18 couturiers, 7 coiffeuses, 5 maçons, 3 mécaniciens à deux roues, et mécanicien automobile.
 Au cours de la remise, le préfet Yovo a demandé aux bénéficiaires de travailler avec abnégation pour pouvoir rembourser les crédits pour la pérennisation de ce projet.
ATOP/PM/
-----------------
TCHAOUDJO :
LA COOPEC « GAIETE-SOKODE » DRESSE UN BILAN SATISFAISANT DE SES ACTIVITES EN 2014

Sokodé, le 31 mars (ATOP) - La COOPEC « Gaieté-Sokodé » a fait le bilan de ses activités de 2014, au cours de son assemblée générale ordinaire, le samedi 28 mars à Sokodé.
Cette assemblée a permis aux membres de faire le bilan des activités de 2014 de la COOPEC Gaieté avec les organes dirigeants notamment les conseils d’administration, de crédit et de surveillance. Ils ont ainsi adopté les rapports de gestion des trois organes. Il ressort des différents rapports que la COOPEC-Gaieté de Sokodé compte 19.752 adhérents avec un actif de 2.507.766 280 F CFA au 31 décembre 2014. A la même période, des membres ont contracté des prêts d’un montant de 1.859.576.000 F CFA.
Le directeur de l’exploitation du réseau FUCEC-Togo, Agbédévi Kossivi a remercié les membres des instances dirigeantes de la COOPEC pour leur sens de travail bien fait qui a fait que la COOPEC-Gaieté de Sokodé se porte bien. Pour M. Agbédévi, la COOPEC est un outil de mobilisation d’épargne sécurisé qui exige un bon entretien par les épargnes et le remboursement à temps des crédits. Il a convié les membres des instances dirigeantes à promouvoir des adhésions, à identifier les vrais problèmes des secteurs ruraux, des PME/PMI et du secteur informel qui bénéficient du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) initié par l’Etat et dont les COOPEC sont prestataires. M. Agbédévi a par ailleurs indiqué que l’avenir de la FUCEC est rassurant et appelé les membres des COOPEC à lui faire confiance.
Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Fama Tchatchibara a indiqué que la COOPEC-Sokodé est l’une des institutions de micro finances de proximité qui contribue à la réduction de la pauvreté. Il a convié tous ceux qui n’ont pas encore adhérés à cette institution à le faire pour bénéficier du programme de réduction de la pauvreté à la base grâce au FNFI qui s’étend désormais à l’agriculture et aux micros industries après le secteur commercial.
Auparavant, le président du conseil d’administration de la COOPEC-Gaieté, Tchakala Moumouni s’était réjoui de la bonne santé de son institution et convié les créditeurs à honorer de leurs redevances dans le délai.
ATOP/TK/FS
----------        ---------  

LE MOUVEMENT ALLIANCE PAYSANNE DU TOGO A RENOUVELE SES INSTANCES DIRIGEANTES A SOKODE

Sokodé, le 31 mars (ATOP) - Le Mouvement Alliance Paysanne du Togo (MAPTO) a organisé une assemblée générale extraordinaire et élective les 26 et 27 mars à Sokodé.
Cette assemblée générale extraordinaire au terme du mandat de trois ans des membres du conseil d’administration, a réuni 47 membres des cinq régions économiques du pays. Elle a permis de renforcer le dispositif législatif de l’institution et d’élire un nouveau conseil d’administration de 11 membres dont 5 conseillers présidé par M. Sohoulana Bograh Corneille pour un mandat de trois ans non renouvelable.
Un comité de contrôle de trois membres dirigé par M. Landjo Tchandéma a également été mis sur pied.
Les délégués ont saisi l’occasion pour adopter le plan stratégique du MAPTO phase 2015/2020, le plan quinquennal de mobilisation des ressources de MAPTO (2015/2020) et les différents rapports de l’exercice 2014. Ils ont aussi discuté des questions relatives au bon fonctionnement des organes et aux thématiques devant servir à renforcer les actions syndicales et le plaidoyer.
Le chargé du bureau d’appui et développement coopérative à l’Institut de Conseil et d’Appui Technique, Assih Pilakani a convié les membres du MAPTO à un travail collégial et au sacrifice individuel pour la réussite et la pérennisation de leur mouvement. Il a demandé aux membres du conseil d’administration sortant à prêter main forte aux nouveaux.
Le nouveau président élu, Sohoulana Bograh Corneille a remercié les délégués pour la confiance et les a invités à un travail concerté et harmonieux.
Le MAPTO est une organisation à caractère syndical qui défend les intérêts des agriculteurs sur tout le territoire national.
ATOP/TK/FS
----------------
EST-MONO/ SANTE:
DES INTERVENTIONS CHIRURGICALES INFANTILES GRATUITES

Elavagnon, le 31 mars (ATOP) - La direction de l’hôpital Ordre Souverain de Malte d’Elavagnon en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers a organisé une mission chirurgicale infantile gratuite du 23 au 28 mars à Elavagnon.
Cette mission bi-annuelle s’inscrit dans les activités humanitaires au bénéfice des populations les plus démunies de l’Est-Mono et de ses environs. Le groupe cible était des enfants âgés de 0 à 18 ans souffrant de pathologies dont les parents n’ont pas de moyens pour assurer une intervention chirurgicale.
 Pendant six jours, le corps médical composé du Dr Michel Onimus, Professeur des universités en France, spécialiste en chirurgie orthopédique infantile ; du Dr Hacynthe Goundo, chirurgien à l’ hôpital Ordre Souverain de Malte d’Elavagnon ( H.O.S.M.E); d’instrumentistes ; de kinésithérapeutes et du personnel d’appui ont opéré une vingtaine d’enfants de diverses pathologies à savoir pied bot varus équin, genou valgum, genou varum, séquelle de traumatisme, malformation congénitale, déformation et bec de lièvre.
Une visite médicale effectuée quarante-huit heures après les interventions chirurgicales a permis au Pr. Onimus de discuter avec les malades sur leur état de santé. Il s’est dit satisfait de la mission et remercié la direction de l’hôpital puis l’équipe technique de la mission chirurgicale.
Pour le directeur de l’hôpital, Dominique Fraye, cette mission périodique vient soulager les populations rurales qui manquent de moyens pour des soins chirurgicaux coûteux.
Grâce à l’accord conclu entre l’Etat togolais et l’Ordre de Malte de France, cet hôpital a été créé en 1997 dans le but d’apporter des soins et services aux populations rurales.
ATOP/JA/FS
---------------  

SENSIBILISATION DES JEUNES DE L’ANIE SUR L’ENTREPRENEURIAT

            Anié, le 31 mars (ATOP) - Les  jeunes  de la préfecture de l’Anié ont été  sensibilisés le jeudi 26 mars sur l’entrepreneuriat par la  coordination du Centre Régional de volontariat (CRV) des Plateaux.
            Cette séance de sensibilisation est à l’actif de  l’ONG « Association Ile  de Développement (AIDE) »,  basée à Atakpamé avec  l’appui du gouvernement et des  partenaires nationaux  et internationaux de développement. Elle a pour objectif de mobiliser et valoriser les compétences et les  ressources humaines disponibles pour la réalisation des activités de développement dans  la préfecture de l’Anié.
Le responsable du CRV-Plateaux, Tsolényanou Koffi Dotsè et ses  collaborateurs ont présenté aux jeunes diplômés et primo demandeurs d’emploi les opportunités d’emploi  mises en place par le gouvernement à  travers le ministère en charge de l’Emploi des Jeunes notamment le Programme du Volontariat au Togo (PROVONAT), le Fonds d’Appui aux  Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), le Programme d’Appui au Développement à la  Base (PRADEB) et FNFI. Ils ont  indiqué que  le volontariat est un passage pour  se  professionnaliser afin  de  mieux se mettre en  valeur ailleurs.
            Le  préfet de l’Anié, Ezoula Agoro Balabawi, a  exhorté les volontaires à  plus de dévouement et d’ardeur dans  l’exercice de leur mission en vue de contribuer au développement de la société.
ATOP/HA/LKF/TR
-----------------------  
KPENDJAL:
MARCHE  DE SOUTIEN AU CHEF DE L’ETAT A MANDOURI

            Mandouri, le  31 mars (ATOP) - Les  populations de la préfecture de Kpendjal ont  organisé le dimanche  22 mars à   Mandouri, une  marche de soutien au président de la  République, Faure Gnassingbé.
            Parti du terrain municipal, les manifestants en  majorité des enseignants, des  parents d’élèves et des élèves venus de tous  les cantons de la préfecture ont sillonné les  principales artères de la ville pour aboutir dans  les jardins de la préfecture où les  attendaient le préfet de  Kpendjal, Youa Yacoubou et ses  collaborateurs. Sur les pancartes qu’ils brandissaient, l’on pouvait lire, les  enseignants de Kpendjal disent non  à  la violence oui au dialogue et  à  la négociation,  les élèves de Kpendjal disent non à  la manipulation, oui au cours ;  les parents d’élèves de Kpendjal disent  Faure  toujours président.
            Dans une  motion, les  populations de Kpendjal ont exprimé leur reconnaissance à  la politique de paix, de  dialogue et de réconciliation du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé et dénoncé la  politisation de la grève des travailleurs lancée par  la  Synergie des Travailleurs du Togo (STT).
            Elles  ont  demandé aux  responsables syndicaux de privilégier la voie du dialogue et de la  négociation avec le gouvernement et promis de tout mettre en œuvre pour  dire non  aux  manipulations dès la reprise des cours.
            Le  préfet Yacoubou a remercié les manifestants pour  leur  marche pacifique et promis de transmettre leur  message à qui  de droit.
ATOP/KA/KYA/TR
-------------------------
WAWA:
HUIT NOUVEAUX CHEFS DE VILLAGE
OFFICIELLEMENT INTRONISES

Badou, le 31 mars (ATOP) - Le préfet de Wawa, Amédjénou Yao a intronisé huit chefs de village relevant de sa localité du 7 au 28 mars.
Les arrêtés de nomination ont été remis aux chefs des villages : Enawoè, Kouma-Konta, Otandjobo, Oga-Zogbégan, Tomégbé-Dzigbodi, Anani-Kopé, Gbadi-Gbédjimon et  Adéfogadji. Les impétrants sont respectivement Togbui Agbessenu Yaovi Kablè, Togbui Koffi Amegnogbe, 1er Togbui Ozonoudou Kodjo Etodo Alphonse Bayomi IV ; Togbui Boko Komina Inyékplé Eviglo II ; Togbui Yao Edinissè IV ; Togbui Ajavon Ayikoé Anani III ; Togbui Amedoumé Atakouma et Togbui Ankou Koffi Agado.
Le préfet de Wawa  a rappelé à ceux-ci les qualités d’un bon chef, entre autres, l’amour, le respect, la patience et l’impartialité. Aux notables et populations, le préfet a signifié que le développement du village est une œuvre collective qui nécessite la contribution de tout un chacun. Il leur a demandé d’être solidaires aux chefs pour le développement des localités.
A chaque étape, les députés Yakpo Kossi et Yentoumi Daniel ont souligné que la chefferie traditionnelle est une valeur à laquelle le chef de l’Etat accorde une importance capitale. Ils ont invité les récipiendaires et leurs administrés à œuvrer pour la réconciliation, le pardon et la reconstruction du pays.
Dans chaque localité, les députés ont demandé à la population de sortir massivement le jour du vote pour désigner le candidat de leur choix, tout en préservant le climat de paix et de non-violence prôné par le président Faure Gnassingbé.
 Dans chaque village, les nouveaux chefs ont remercié les autorités et les populations pour la confiance placée en eux. Ils ont prié Dieu de les aider à accomplir leurs missions.
ATOP/AKA/JV



SPORTS

LIGUE 1 :
MATUIDI, PAYET, ZIDANE... LE CLASICO OM-PSG EST LANCE

Paris (MAXIFOOT)- À moins d'une semaine du choc de la Ligue 1 entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, Blaise Matuidi et Dimitri Payet ont lancé les hostilités en se chambrant mutuellement en équipe de France.
Pour la première fois depuis longtemps, l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain se retrouvent à la lutte pour le titre de champion de France au même moment. De ce fait, la rencontre de dimanche soir (21h) entre les deux équipes s'annonce très importante dans la course à la première place avec l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco.
En cas de victoire du PSG, l'actuel leader de la Ligue 1 repousserait son plus grand ennemi à 5 points en réduisant ainsi sérieusement ses chances de titre. Mais en cas de succès de l'OM, les Phocéens repasseraient devant les Parisiens d'un point et le championnat serait totalement relancé.
Payet et Matuidi se chambrent
Même si l'enjeu de cette partie est donc très important pour les deux clubs, les hostilités de ce Clasico français ont été lancées dans une bonne ambiance. Coéquipiers pendant quatre ans (2007-2011) à l'AS Saint-Étienne, Dimitri Payet et Blaise Matuidi ont profité du rassemblement de l'équipe de France pour se chambrer à quelques jours du choc OM-PSG.
«Si je pense au Classico ? Un peu. Avec Blaise, on s'est chauffés toute la semaine, a raconté Payet à Canal+. Je lui ai dit qu'ils allaient perdre». «Je lui avais souhaité d'être très bon ce soir et de se blesser pour dix jours à cinq minutes de la fin. Plus sérieusement, ça va faire un très beau match, que le meilleur gagne. Et je pense que ce sera nous», a lancé Matuidi.
Même si les deux joueurs se sont gentiment chauffés cette semaine en Bleus, l'ambiance risque d'être bien plus tendue sur la pelouse du Vélodrome dimanche soir. Z. ZIdane - «3-0 pour l'OM». Invité du Canal Football Club dimanche soir, Zinedine Zidane a évoqué durant quelques minutes les situations des deux équipes.
Élogieux concernant Marcelo Bielsa et Laurent Blanc, l'ancien meneur de jeu a laissé parler son coeur marseillais en pronostiquant une victoire nette des Olympiens 3-0 face aux Parisiens. Pourtant sur l'historique récent entre les deux équipes, le PSG est largement favori de cette rencontre puisque les hommes de Laurent Blanc restent sur 6 succès consécutifs face à l'OM et qu'ils n'ont plus perdu contre eux depuis le 27 novembre 2011 (0-3). En tout cas, ce Clasico est bel et bien lancé
(Source : MAXIFOOT)
------------ 

LUIS FERNANDEZ DE RETOUR AUX AFFAIRES

 

Paris (MAXIFOOT)- Après plus de trois ans d'absence sur les bancs, Luis Fernandez va reprendre du service. L'ancien entraîneur du PSG va prendre la direction de l'Afrique et plus précisément de la Guinée, avec qui les négociations sont sur le point d'aboutir.
Luis Fernandez (55 ans) est pressenti pour devenir le nouveau sélectionneur de la Guinée. La Fédération locale et l'ancien entraîneur du PSG ont confirmé être en discussions très avancées et ce dernier est arrivé à Conakry dans la nuit de samedi à dimanche.

Un accord très proche d'être finalisé

«Nous nous sommes entendus sur un certain nombre de points et il reste les 10 ou 5% comme dans toute négociation. Dans les jours à venir, ces questions vont être élucidées et nous allons passer à la phase opérationnelle de cette collaboration, c'est-à-dire la signature du contrat», a annoncé le président de la Fédération guinéenne, Ibrahima Barry. L'ancien international français n'a plus exercé depuis fin 2011 et son départ du poste de sélectionneur d'Israël. Après trois ans passés derrières les micros radio et TV, l'ex-entraîneur du PSG et de Bilbao notamment semble ravi de replonger. «Je suis très honoré et très content. La Guinée est une équipe où il y a un potentiel, il y a des jeunes. C'est une équipe en devenir, qui peut progresser et s'améliorer», a-t-il confié à la presse locale.
Amara Simba et Kaba Diawara pour l'assister ?
La Guinée a atteint les quarts de finale de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, éliminée par le Ghana (3-0). Il succèdera à un autre technicien français, Michel Dussuyer qui a démissionné à l'issue de la compétition. Il pourrait être assisté par les anciens attaquants Kaba Diawara et Amara Simba, ce dernier étant pressenti pour devenir son adjoint principal. Reste à savoir s'il cumulera ce poste avec ceux de consultant TV et animateur radio...
Source MAXIFOOT
---------------

ZIDANE VEUT L'EQUIPE DE FRANCE,

PENSE AU PSG ET PARLE DE SES AMBITIONS

 

Paris (MAXIFOOT)- Honoré au Stade de France jeudi dernier, Zinedine Zidane vit sa première saison dans son nouveau costume d'entraîneur. L'ancien international français s'est confié sur ses ambitions et s'est arrêté sur sa vision du métier.
A la tête de l'équipe réserve du Real Madrid depuis l'été dernier, Zinedine Zidane vit la première expérience de sa nouvelle carrière. Une expérience qui avait débuté difficilement avec une série de défaites. Mais la Castilla pointe désormais à la 6e place à 6 points du leader et à 3 de la 4e place, synonyme de barrages pour la montée en deuxième division.
Zidane rêve des Bleus et ne dirait pas non au PSG
Suffisant pour le conforter dans son idée d'aller voir plus haut, beaucoup plus haut. S'il aurait du mal à refuser de succéder à Carlo Ancelotti au Real si ce dernier venait à être débarqué et si le poste lui était proposé, l'ancien meneur de jeu des Bleus ne serait pas contre non plus un retour en France, et en particulier au PSG. «Pour l'instant, ils ont un entraîneur, Laurent Blanc, qui a de très bons résultats et que je connais très bien. Je suis marseillais, c'est vrai, mais il ne faut jamais dire jamais. Ça va être compliqué, mais je ne m'interdis rien. Pour un entraîneur, tout est une question d'opportunités», a-t-il lancé sur Canal+.
Un autre poste le fait plus rêver encore : celui de sélectionneur des Bleus, occupé par un champion du monde qu'il connait très bien lui aussi. «Je vais le dire clairement : un jour, j'aimerais bien entraîner l'équipe de France. J'ai l'objectif et l'ambition de devenir sélectionneur des Bleus. Mais j'ai le temps pour le moment», a-t-il prévenu sans détour. Sauf rebondissement, Zidane a encore au moins trois ans pour s'y préparer puisque Deschamps est sous contrat jusqu'en 2018.
Gérer les ego, le plus compliqué
Que ce soit à la tête de l'équipe de France, du PSG ou du Real, le plus dur pour Zidane sera de gérer les ego. «C'est la chose la plus difficile. Je connais bien le terrain. La difficulté c'est de gérer un groupe, c'est comme dans une entreprise. Il faut parfois être dur, et parfois laisser les joueurs un peu libres», a-t-il présumé. D'autant qu'un seul élément perturbateur «peut déstabiliser le collectif entier». MAXIFOOT/ ATOP